Le Jean Bouin bis

Forum privé de supporters du Stade Français.
 
AccueilCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Archives : saison 1999-2000

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Archives : saison 1999-2000   Sam 22 Fév - 16:16

SAISON 1999-2000





PALMARES

Quart de finaliste H Cup
(défaite 27-10 contre le MUnster à Limerick)
http://fr.wikipedia.org/wiki/Coupe_d'Europe_de_rugby_à_XV_1999-2000


CHAMPION DE FRANCE

   http://fr.wikipedia.org/wiki/Championnat_de_France_de_rugby_à_XV_1999-2000





Stade français Paris - US Colomiers
Score28-23 (mi-temps : 14-13)
Date15 juillet 2000
StadeStade de France
ArbitreDidier Mené
Les équipes
Stade françaisTitulaires : Sylvain Marconnet, Laurent Pedrosa, Pieter de Villiers, David Auradou, Hervé Chaffardon, Christophe Moni, Richard Pool-Jones, Christophe Juillet, Christophe Laussucq, Diego Dominguez, Nicolas Raffault, Cliff Mytton, Franck Comba, Christophe Dominici, Conrad Stoltz
Remplaçants : Fabrice Landreau, Darren George, Pierre Rabadan, Arthur Gomes, Justin Wring, Sylvain Jonnet, Jérémie Foissac
US ColomiersTitulaires : Stéphane Delpuech, Christophe Laurent, Jéremy Tomuli, Jean-Philippe Revallier, Jean-Marc Lorenzi, Bernard De Giusti, Patrick Tabacco, Francis N'Tamack, Fabrice Culinat, David Skrela, Benjamin Lhande, Jérôme Sieurac, Mickaël Carré, Sébastien Roque, Jean-Luc Sadourny
Remplaçants : Philippe Magendie, Marc Dal Maso, Hervé Manent, Laurent Marticorena, Stéphane Peysson, Stéphane Graou, Frédéric Pédoussaut
Points marqués
Stade français3 essais par Laussucq, Comba et Dominici, 2 transformations et 3 pénalités par Dominguez
US Colomiers2 essais par N'Tamack et Culinat, 2 transformations et 3 pénalités par Skrela



_________________________________________


EFFECTIFS


ENTRAÎNEURS

Georges COSTES de Novembre 1999-Mai 2000


Citation :

Le Stade Français cherche un patron

Jean Cormier | 15.05.2000

COMME TOUJOURS en période de crise,
il se dit beaucoup de choses, s'en murmurent plus et s'en pensent
encore plus. C'est le cas pour le Stade Français-CASG qui, après la
défaite d'Aurillac (14-29), samedi ­ subie par des joueurs qui venaient
d'obtenir le départ de leur entraîneur Georges Coste ­, n'a plus
vraiment le droit à l'erreur. Après la victoire de Colomiers à Montauban
hier, le Stade Français se retrouve en quatrième position de la poule
dont les deux premières places offrent une qualification directe pour
les quarts de finale du Championnat.

Reposons le décor : voici un club, jeune dans sa nouvelle appellation, qui n'est pas parvenu à couper le cordon avec Bernard Laporte,
grand frère de joueurs qu'il a formés pour beaucoup, après les avoir
choisis. Laporte, qui a composé avec le président Max Guazzini un tandem
complémentaire. En acceptant de prendre les rênes de l'équipe de
France, Laporte dut, force oblige, s'éloigner de son cher club et il vit
d'un oeil favorable la mise en place du Catalan Georges Coste. Même si,
à l'époque, Guazzini hésita jusqu'au dernier moment (début janvier)
pour se décider en sa faveur.  
Un retour de Laporte n'est pas d'actualité
Les derniers résultats (défaites en Coupe d'Europe, Coupe de France et
contre Brive, Narbonne et Aurillac en championnat) ne sauraient faire
oublier que le début de saison avait été catastrophique et que Coste a
tout de même permis au club de remonter du bas de tableau à la quatrième
place de la Poule 1.

Lui parti, il faut un patron pour tenir la
boutique et, pour l'heure, il n'y en a pas. Alain Elias et Eric
Baschoffer continueront à encadrer l'équipe avec encore plus
d'attention, certes, mais ce ne sont pas eux qui vont l'entraîner, la
préparer. L'idée consistant à responsabiliser deux joueurs, Fabrice
Landreau pour les avants et Diego Dominguez pour les arrières, ne
résoudra pas entièrement le problème. Mais un retour ponctuel de
Laporte, comme « conseiller spécial » ou pompier de service n'est pas
d'actualité : « J'ai une semaine chargée, confie l'entraîneur des Bleus :
aujourd'hui je retrouve les gars de l'équipe de France à Toulouse pour
un débriefing après le Tournoi. Je vais dire à chacun des joueurs ce que
je pense de sa prestation. Ensuite, je dois reprendre ma ronde des
clubs. Avec Narbonne et Toulon au programme. Samedi, je me rends à
Montferrand pour voir ASM-Bourgoin. Vous voyez, j'ai du pain sur la
planche. »

Il n'en demeure pas moins qu'on imagine mal le boss des Bleus
lâcher son complice Guazzini, même s'il assure : « Je ne peux pas être
juge et partie, les joueurs ont voulu cette situation, qu'ils
l'assument. Moi, je pense que, pour les cinq matchs qu'il leur reste à
livrer, avec un calendrier plutôt favorable, ils doivent s'en tirer. »
Avec tout de même un gros obstacle en vue : le Stade toulousain, ce
samedi à Jean-Bouin. L'idéal pour relancer le Stade de la capitale
serait de s'imposer à celui du Capitole. Par contre, en cas de nouveau
faux pas, ça commencera à sentir le roussi. En attendant, un nouveau
comité directeur de trente-cinq personnes sera élu aujourd'hui ; quatre
joueurs se présentant, Diego Dominguez, Christophe Dominici, Thomas
Lombard et Richard Pool-Jones.

http://www.leparisien.fr/sports/le-stade-francais-cherche-un-patron-15-05-2000-2001375667.php

Départ de Georges Coste, les joueurs se responsabilisent encadrés par Eric Bachoffer et Alain Elias.





PILIERS

Sylvain MARCONNET
Justin WRIGHT
Giampiero de CARLI

Mathieu LAPORTE
Dan MacFARLANE
Kevin WHITLEY
Pieter de VILLIERS


TALONNEURS

Laurent PEDROSA
Mathieu BLIN
Salim TEBANI
Fabrice LANDREAU


DEUXIEME LIGNE

David AURADOU
Darren GEORGE
Nicolas FLEURY
Hervé CHAFFARDON




TROISIEME LIGNE

Christophe MONI
Richard POOL-JONES

Christophe JUILLET
Romain FROMENT
Mickael BALAT
Marc LIEVREMONT

Pierre RABADAN
Henry WHITFORD


DEMIS

Jérémie FOISSAC
Derrick PATTERSON
Christophe LAUSSUCQ



Richard BUTLAND
Diego DOMINGUEZ



TROIS-QUARTS CENTRES

Nicolas RAFFAULT
Jean-Vincent IGARZA
Conrad STOLZ
Cliff MYTTON
Frank COMBA



AILIERS ARRIERES

Brian LIMA

Geoffrey ABADIE
Thomas LOMBARD
Sylvain JONNET
Raphaël POULAIN


Arthur GOMES

Christophe DOMINICI



_________________________________________

BONUS






Archives Stade.fr :   http://www.stade.fr/actualites/news/infos-match/2000-04-12-brian-lima-monte-en-puissance


Dernière édition par Mora le Mer 26 Fév - 23:08, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Archives : saison 1999-2000   Lun 24 Fév - 16:43

Ouverture de Stade.fr
Publié le 12/04/2000


Bienvenue sur la première version du nouveau site du STADE FRANCAIS CASG RUGBY !
Bienvenue sur la première version du nouveau site du STADE FRANCAIS CASG RUGBY !

Il vous accompagnera tout au long de cette fin de saison, et pour de nombreuses années encore !

Ce site est d'abord dédié à la vie sportive et extra sportive du STADE FRANCAIS CASG RUGBY.

Mais pas seulement. Il y a aussi et il y aura beaucoup d'autres choses à lire, à entendre et a voir.

Par exemple, parmi les nouveautés, notre boutique et notre billetterie seront bientôt en ligne, nous organiserons nos premiers chats, etc.

Soyez les bienvenus.


http://www.stade.fr/actualites/news/infos-match/2000-04-12-ouverture-de-stade-fr
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Archives : saison 1999-2000   Lun 24 Fév - 17:05

EXCLUSIF MAX GUAZZINI s'explique
Publié le 15/05/2000




ON A BEAUCOUP ECRIT SUR LE DEPART DE GEORGES COSTE, QUE S'EST-IL VRAIMENT PASSE ?
Il est apparu que depuis plusieurs semaines, le message de l'entraîneur Georges COSTE ne passait plus vraiment auprès des joueurs.
Nous le savions mais nous pensions qu'il s'agissait d'un épisode inhérent à la vie de tous les clubs. La personne de Georges COSTE n'est pas mise en cause car c'est un homme qui a beaucoup de coeur, de passion et qui ne triche pas. Néanmoins, nous ne pouvions fermer les yeux sur le malaise existant. Il est vrai que lorsque Georges COSTE est arrivé, tout avait l'air de bien fonctionner. Visiblement au fil des semaines, les joueurs ont été moins réceptifs à son discours.

QUAND AVEZ-VOUS REELLEMENT PRIS VOTRE DECISION ?
Le soir même du match perdu à domicile contre Narbonne, le 6 mai, les dirigeants se sont réunis pour évoquer la situation. A mes côtés se trouvaient : Jean-François GUERINOT, vice-président du club, Eric BACHOFFER, coordinateur général du club, Alain ELIAS, manager de l'équipe première et Arnaud POUILLE, directeur administratif du club.
Nous avons alors donné mission à Jean-François GUERINOT et Alain ELIAS de s'entretenir avec Georges COSTE pour évoquer le problème et chercher une solution. De ce fait, dimanche 7 mai, Jean-François GUERINOT et Alain ELIAS ont déjeuné avec Georges COSTE. Les joueurs ont eu vent de notre démarche.

POURQUOI LES CHOSES SE SONT-ELLES PRECIPITEES ?

Il s'avère qu'après l'entraînement de mercredi, le courant ne passait toujours pas. Les joueurs se sont concertés jeudi matin, avant le traditionnel déjeuner de l'équipe. A l'issue du déjeuner, ils ont demandé à me rencontrer. Nous nous sommes réunis pendant deux heures. Avec Jean-François GUERINOT, nous les avons écoutés. Nous avons compris que le point de non-retour était atteint. Nous nous sommes donnés rendez-vous le soir pour nous laisser un délai de réflexion. Pendant l'après-midi, Diego DOMINGUEZ et Marc LIEVREMONT, les plus proches de Georges COSTE, sont allés s'entretenir avec lui.
Le soir, les joueurs, les dirigeants et moi-même, nous nous sommes réunis à nouveau pour confirmer cette décision. Il était 21h30. Nous avons également décidé de mettre fin aux fonctions de Pierre TREMOUILLE, dans la mesure où l'harmonie avec Georges COSTE n'était pas véritable. Georges COSTE m'avait d'ailleurs demandé, deux mois après son arrivée, de nommer un autre entraîneur pour les lignes arrières. Je n'avais pas accédé à sa demande.

POURQUOI CERTAINES INFORMATIONS SONT-ELLES PARUES DANS LA PRESSE AVANT MÊME LE COMMUNIQUE ?

Avant toute chose, je voulais rencontrer Georges COSTE pour l'informer de la décision que Jean-François GUERINOT et moi-même avons été amenés à prendre. Or, Georges COSTE participait ce soir-là (jeudi) à un colloque au Sénat. Son portable était inaccessible. Il fallait donc attendre le vendredi matin pour que nous convenions d'un communiqué commun.
De son côté, Pierre TREMOUILLE a été informé par Alain ELIAS, tard dans la soirée, contrairement à ce qui a été écrit. Je l'ai joint quant à moi le vendredi après-midi après avoir déjeuné avec Georges COSTE.
Or, le Vendredi matin (le 12 mai), à notre grande surprise, le journal Le Parisien a titré : « COSTE viré, LAPORTE rappelé ». Cet article a fortement perturbé le groupe. Le titre était inconvenant pour George COSTE.
Le journaliste du PARISIEN Bertrand BOURGEAULT, qui suit le club depuis des années, nous connaît bien. Il aurait pu me téléphoner pour vérifier l'information. Je comprends très bien qu'il fasse son métier, et qu'il chasse le scoop mais compte tenu des rapports confraternels que nous entretenons, il aurait pu passer un coup de fil, quelque soit l'heure.

EST-IL VRAI QUE VOUS AVEZ IMPOSE LE SILENCE AU SEIN DU GROUPE ?
Il s'agit en réalité d'une décision commune des joueurs et des dirigeants. Rien n'a été imposé. Il est vrai que les informations qui ont filtré dans le PARISIEN ont crée la suspicion et la colère entre les différents membres du groupe. C'est pourquoi tout le monde par la suite s'est enfermé dans un mutisme absolu.

LE NOM DE BERNARD LAPORTE A ETE EVOQUE, POURQUOI ?
Bernard LAPORTE est licencié et membre du club.
Quelques soient ses fonctions par ailleurs, le STADE FRANÇAIS CASG est son club.
Il est donc normal qu'il ait été informé de la situation. Il est vrai que sa nomination au poste d'entraîneur du XV de France a été vécu comme un véritable traumatisme. Même si nous sommes fiers de cette nomination, il est évident que son départ nous a fortement déstabilisés. Nous savons qu'en aucun cas, il ne peut redevenir l'entraîneur du club.
C'était d'ailleurs tout à l'honneur de Georges COSTE d'avoir pris sa succession dans ce club fortement imprégné de sa marque.

QUI VA ENTRAINER L'EQUIPE DESORMAIS ?
Notre solution est une solution interne.
Pratiquement, tous les joueurs de l'équipe première ont prolongé leur contrat pour la saison prochaine. Ils ont leur part de responsabilité dans la situation actuelle. Parmi eux, se trouvent un certain nombre de joueurs d'expérience qui ont les compétences pour entourer Alain ELIAS, le manager jusqu'à la fin de la saison. Il appartient aux joueurs de prendre leurs responsabilités. Aucun contact, en l'état, n'a été pris avec un entraîneur pour cette saison. Toute rumeur à ce sujet est infondée.
En ce qui concerne la composition de l'équipe, Alain ELIAS avec l'aide d'Eric BACHOFFER décidera. Cela dit, c'est un faux problème puisqu'en raison du grand nombre de blessés, il n'y a pratiquement aucun choix à faire.

LE STADE FRANÇAIS CASG EST-IL PLONGE DANS LA CRISE ?

Il faut relativiser. Nous ne sommes pas cette année le seul club à avoir changé d'entraîneur en cours de saison. Par exemple, Montferrand, Perpignan, Auch, Colomiers l'ont fait sans trop faire de bruit dans les journaux. Nous, on était en période de fiançailles avec un nouvel entraîneur, ces fiançailles sont rompues. C'est tout, il n'y a pas de crise. Pendant quatre ans, le club a vécu des saisons euphoriques. Là c'est plus dur. Il ne faut pas dramatiser.

EST-CE QUE VOUS FAîTES UNE CROIX SUR CETTE FIN DE SAISON ?
Bien sûr que non. Les joueurs ont leur destin en main. Cela leur appartient. C'est leur avenir. Cette année, le STADE FRANÇAIS CASG a été décimé par les blessures comme jamais. Notre effectif est insuffisant. Nous avons dû commencer le championnat sans nos internationaux. On fera le recrutement qui s'impose pour la saison prochaine.

ON VOUS REPROCHE D'AVOIR CHOISI LA VOIE DU SITE DU CLUB POUR COMMUNIQUER DANS CETTE PERIODE DIFFICILE ?
Oui, je sais, une grande radio nationale FRANCE INTER nous a reproché (jeudi soir) de nous exprimer par le biais de notre site internet stade.fr. C'est vrai que nous sommes novateurs en la matière. Il s'agit d'un moyen moderne et permanent pour donner à tous des informations sur le club. Je ne vois pas ce qu'il y a de choquant et nous continuerons. Notre porte restera toujours ouverte à tous les journalistes. L'un n'empêche pas l'autre.



http://www.stade.fr/actualites/news/infos-match/2000-05-15-exclusif-max-guazzini-s-explique
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Archives : saison 1999-2000   Mer 26 Fév - 23:12

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Archives : saison 1999-2000   Aujourd'hui à 0:24

Revenir en haut Aller en bas
 
Archives : saison 1999-2000
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Archives : saison 1999-2000
» Petit questionnaire sur la saison 1999/2000
» DH : 24ème journée We des 26 et 27 avril
» Albatros de Brest Benjamin2 saison 1999/2000
» Saison 1999/2000 - Pro B

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Jean Bouin bis :: Les archives-
Sauter vers: